vendredi 2 février 2018

L'ultime interview de VOCIFERIAN accordée à METALLIAN magazine dans le numéro de décembre dernier. Pour votre bonne lecture...
J'ajouterais simplement que VOCIFERIAN restera bel et bien un "one man band" avec tout ce que cela implique. Comme il aura conservé cette forte conviction de ne jamais jouer live (et j'en profite ici pour remercier tout ceux qui ont tout de même tenté de me proposer cette possibilité scénique, même si cela n'a jamais été mon désir profond). Je n'ai jamais compris cette "mode" des "one man bands" qui ont tous fini par prendre des membres de sessions pour jouer leurs titres en concert. C'est dans mon optique de cette musique, faite par un seul et même esprit autarcique... un non sens absolu
Et je garde cette intime croyance, non pas par quelques allégeances ni besoin d'imitation de mes pairs. Mais tout simplement parce que c'est bien dans l'introspection d'une écoute solitaire, ce voyage intérieur, cette expérience unique propre à chacun, que se dégage tout à fait l'aura et le substrat noir de cet art authentique et ensorcelé
Tel l'écho d'un fouet qui claque sur l'âme. Nous ramenant à un moment précis, un endroit, une action, un sentiment, une émotion.... même un parfum... d'une manière jouissivement indéfectible et parfaitement impérissable
Pour simple exemple : Un titre comme "En Vind Av Sorg" de DT représente pour moi ce type de voyage entre le présent et les différents points d'attache qu'il a pu créer chez moi dans cette vie
Aussi, sur une toute autre note, le groupe que je monte actuellement a également changé de direction ainsi que de nom depuis cette interview. Car l'instinct prime dans toutes mes créations et le cycle de destruction/ reconstruction y a toujours joué un rôle très important. Son élaboration se concevra d'ailleurs loin des réseaux sociaux

Des éditions vinyles & cassettes sont par ailleurs en cours de préparation/production...
Si VOCIFERIAN fait bien ici ses adieux, son âme, elle, restera tout à fait DIGNE et IMMORTELLE!! N'en déplaise à ses détracteurs!
O P F

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire